Skip to Content

Un été en Morbihan - dernier épisode

Château de Crévy, carte postale, [début 20e siècle]. Archives départementales du Morbihan, 9 Fi 37/2

8e journée Ploërmel, Questembert, La Roche-Bernard

Huitième et dernière journée dans le Morbihan avant de se diriger vers la cité de Guérande dans le département voisin. Le guide indique que l’itinéraire « peut être très facilement couvert dans une journée et fait visiter une contrée très pittoresque. ».

En voici le parcours. « Suivre la route de Roc-Saint-André. Après de nombreuses côtes, laissant à droite Montertelot, on aperçoit, du même coté, au bout d’une allée, le château du Crévy, on atteint le village de La Chapelle et la bifurcation de Roc-Saint-André (8 kil.). Prenant la route de gauche, on gravit une montée, du haut de laquelle on jouit d’une vue merveilleuse sur la vallée de l’Oust. Puis, en descendant légèrement, on traverse un pays riant, pour arriver (16 kil.) à Malestroit près de la chapelle en ruine de la Madeleine.

Franchissant l’Oust, on monte à la gare assez éloignée de la ville et, la laissant à droite, on dépasse la voie ferrée. Puis se dirigeant vers le sud-ouest, on traverse la Claie, près de sa source. Arrivé à une bifurcation, quittant la route d’Elven, on tourne à gauche, 2 kil. plus loin, on laisse à droite le château de Villeneuve, et l’on traverse un bois de sapins planté sur la fameuse lande de Lanvaux, puis une des parties arides de cette contrée sauvage. Après avoir aperçu à gauche le village de Molac, on descend dans la vallée de l’Arz que l’on franchit et, remontant sur le plateau, on atteint bientôt la gare de Questembert, distant du village de 3 kilomètres.

Arrivé au village que l’on traverse, on s’engage à gauche sur la route de Péaule, qui franchit bientôt le ruisseau de Tahou. Traversant une contrée très pittoresque et, dépassant quelques fermes, on atteint Péaule.

Passant devant l’église, après quelques petites côtes, on arrive au village de Marzan, d’où l’on gagne bientôt le pont de la Roche-Bernard sur lequel on franchit la Vilaine. »

Le guide termine ses propos sur le département par cet ouvrage d’art qu’il décrit comme « une construction des plus saisissantes. » Le cycliste poursuit son périple vers Guérande située à 25 kilomètres de La Roche-Bernard et à 81 kilomètres de Ploërmel.