Skip to Content

Fan de métal

Ouvrier des Aciéries de Ploërmel, [s.d]. Archives départementales, 196 J 323

Les archives départementales du Morbihan ont reçu en don les archives historiques des Aciéries de Ploërmel.
L'histoire des Aciéries commence en 1885 avec l'installation des Forges Thuault à Ploërmel, forges et fonderie créées par Louis Thuault. Après la liquidation des fonderies, l'établissement est racheté en 1939 par les Aciéries Thomé-Cromback (ATC) installées dans les Ardennes qui souhaitent créer une usine de repli à Ploërmel à la veille de la guerre. Celle-ci devient ainsi une des cinq divisions de la société spécialisée dans la fonderie d'acier. L'après-guerre marque le début du partenariat avec la SNCF pour la fabrication de pièces à destination du matériel roulant ferroviaire. En 2005, les salariés rachètent la société et créent une société coopérative de production (SCOP) au nom d'Aciéries Ploërmel Industrie.
Le fonds, conservé sous la cote 196 J, est composé, pour l'essentiel, de documents techniques : plans de pièces, certification et normalisation, auxquels s’ajoutent quelques registres de commandes ainsi qu'un répertoire clients. D’un volume de 6,15 ml, il retrace ainsi l’évolution technologique de l’entreprise entre 1926 et 2013. La consultation est libre sauf pour les documents relatifs au personnel soumis au délai de 50 ans (protection de la vie privée) et les dossiers d’audit soumis au délai de 25 ans (secret industriel et commercial).