Skip to Content

Des vestiges inédits datant de la période de l’âge du Fer

Découverte de fragments de vase. © SDAM

Dans le cadre du contournement routier de Locminé, une fouille archéologique préventive a été prescrite par arrêté préfectoral par le Service Régional de l’Archéologie (SRA). La fouille s’est déroulée au lieu-dit de Siviac sur la commune d’Évellys du 22 mars au 30 avril et a été réalisée par le service départemental d’archéologie du Morbihan, sous le contrôle de l’État.

Cette prescription fait suite à la découverte d’un site attribué à la période du Néolithique lors du diagnostic archéologique réalisé par le service départemental en 2019. Les diagnostics archéologiques constituent une étape réglementaire préalable aux aménagements routiers et permettent d’identifier la présence de vestiges archéologiques risquant d’être détruits par les travaux.

Lors de cette opération de diagnostic, la découverte de fragments de vases, dont l’un a pu être daté de 2 400 ans avant notre ère par la méthode du carbone 14, avait établi la présence de cette occupation préhistorique. La fouille préventive menée a donc permis, d’une part, de documenter les indices de cette occupation préhistorique ancienne, et d’autre part, de mettre au jour des vestiges inédits datant de la période de l’âge du Fer.

Le chantier terminé, le temps des études commence. Les recherches développées par les spécialistes et les analyses à venir vont permettre d’interpréter les éléments découverts. Un rapport synthétisant l’ensemble des résultats sera ensuite remis au SRA qui met en ligne les rapports d’opération, accessibles au public sur le site de sa bibliothèque numérique. Des actions de médiation et de valorisation seront entreprises dans les communes concernées par la déviation routière afin de restituer les informations scientifiques acquises.