Skip to Content

Un été en Morbihan - épisode 7

Pointe de Poulains, carte postale colorisée, [s.d]. Archives départementales du Morbihan, 9 Fi 214/305

4e journée, Belle-Île

« La partie (…) la plus intéressante de l’île est la côte ouest qui s’étend de la pointe des Poulains au Grand Phare ». Le guide recommande de réserver la matinée à la visite de cette partie de l’île où se situe notamment la grotte de l’Apothicairerie[1]. « L’exploration de la grotte, qui semble d’un accès dangereux, est cependant assez facile grâce aux parois de la falaise, où l’on peut se cramponner (…). Le retour est plus facile que la descente ; toutefois, si vous êtes sujet aux vertiges, ou si vous n’avez pas le pied solide, ne vous y aventurez pas. » Après un déjeuner au Palais, les cyclistes sont invités à découvrir « le grand phare, l’un des plus beaux de France, 84 m. d’altitude (…) On découvre de la lanterne (253 marches), l’île tout entière »

 


[1] La grotte de l’apothicairerie est aujourd’hui fermée au public en raison de son accès dangereux.

 

 

Remontée de la grotte de l'Apothicairerie, carte postale [s.d]. Archives départementales du Morbihan, 9 Fi 214/189