Skip to Content

La disparition d’un grand chercheur

Donatien Laurent aux archives départementales du Morbihan lors du tournage du documentaire Qui a tué Louis Le Ravallec ? de Philippe Guilloux. © Carrément à l’Ouest, Tébéo, Tébésud, TVR - 2013

Nous avons appris avec beaucoup de peine le décès le 25 mars dernier de Donatien Laurent. Ethnologue, musicologue, il fut de 1987 à 1999, directeur du centre de recherche bretonne et celtique de l’Université de Bretagne-Occidentale. C’est un très grand chercheur, à la mémoire phénoménale, qui s’en va. Outre ses propres travaux de collectage, sa parfaite connaissance des collectages plus anciens, aussi bien en breton que dans d’autres langues celtiques, il a renouvelé la façon dont on abordait les chants traditionnels bretons par son travail méticuleux sur le Barzaz Breiz et sur plusieurs chants traditionnels, dont la gwerz consacrée à Louis Le Ravallec présentée aux Archives départementales du Morbihan lors de l’exposition temporaire Scènes de crime : enquêtes aux Archives.

Un documentaire a été réalisé en 2013 sur ce travail d’enquête, qui l’avait conduit, entre autres, aux archives départementales du Morbihan pour consulter les minutes des procès des sénéchaussées de Gourin et d’Hennebont conservées dans la série B.

Par ses connaissances et sa bienveillance, Donatien Laurent avait également apporté un concours précieux à la publication en 2010 par les archives du Morbihan du collectage de chansons populaires d’Yves Le Diberder, un fonds d’une très grande richesse remis grâce à ses soins aux archives départementales.